Doubtful Sound, un fjord sauvage en Nouvelle-Zélande

Quand on parle de la Nouvelle-Zélande, on évoque très souvent le très connu fjord « Milford Sound », une visite incontournable dans l’île du sud, mais qui pour le coup est très touristique! En revanche, on entend beaucoup moins parler de Doubtful Sound, qui est pourtant le plus grand fjord du pays.

Lorsque nous avons vécu plusieurs mois en Nouvelle-Zélande, nous en avons profité pour explorer ce magnifique pays. Nous avons passé plusieurs mois dans l’île du sud et nous avons vécu à Wanaka pendant la saison d’été. C’était l’occasion pour explorer la magnifique région du Fiordland. Et sur les conseils des locaux, nous avons choisi de faire une croisière à Doubtful Sound plus qu’à Milford Sound.

Port à l’entrée du fjord

Doubtful Sound est assez difficile d’accès, on y accède soit par voie maritime, où bien en prenant une excursion à la journée en bus via le col Wilmot Pass. Il y a seulement deux compagnies qui font les excursions, alors je peux vous dire que les touristes n’affluent pas comme à Milford! Il y a d’ailleurs une seule route dans le fjord, le reste est totalement inaccessible. La nature est là bien présente et les néo-zélandais n’ont pas l’intention de venir déranger ce lieu unique!

  • croisière go orange
  • fjord sauvage en Nouvelle-Zélande

Un peu d’histoire…

Ce fjord majestueux, est resté inexploré pendant près de 700 ans… C’est le capitaine Cook qui l’a découvert en 1770 mais sans pour autant rentrer à l’intérieur du fjord. Il ne savait pas s’il était navigable ou non…Il lui a alors donné le nom de « Doubtful Harbour »… Le mot Doubtful signifie « douteux, incertain ». Il a été ensuite plus tard renommé Doubtful Sound.

wilmot pass nz
Wilmot Pass, le col avec la vue imprenable sur le fjord

L’unique route a été construite entre 1963 et 1965, ce qui est très récent. C’est assez incroyable quand même! Cette route a été construite afin de développer la centrale hydro-électrique qui se trouve au coeur du fjord et qui alimente environ 14% du pays. C’est par ailleurs la route qui a coûté le plus cher de tout le pays, 2$ par centimètre, car c’est un endroit difficile d’accès avec des conditions climatiques particulières (il pleut 200 jours par an dans cette région!).

Ce petit coin sauvage …

Si vous aimez la nature, les lieux encore inexplorés et la tranquillité alors choisissez plutôt ce fjord. Il règne ici une quiétude incroyable, bien propre à ce pays! C’est pour nous l’un des plus beaux endroits de Nouvelle-Zélande et je vous assure que c’est très dur ici de faire un choix! Il y a tellement de lieux magique et d’une beauté incroyable!

La flore…

La flore est incroyable dans le fjord, je n’ai jamais rien vu de tel. Une nature intacte, que l’homme n’a pas exploité, de nos jours c’est assez rare il faut dire! C’est un climat très humide, il y a du coup énormément de fougères, de mousses…Je n’en ai jamais vu autant au mètre carré, c’est impressionnant. L’eau à une couleur noire, du fait des coraux, ce qui rend l’endroit encore plus mystérieux! A tout moment on s’attend à voir surgir King-Kong d’une des montagnes… Où bien on pourrait tout aussi s’imaginer au temps des dinosaures, ou la nature était intacte partout sur terre! Il n’y a pas de mot pour décrire cet endroit si fabuleux!

colonie d'otarie fjord doubtful sound
La colonie d’otaries

La faune...

Quant à la faune, c’est tout aussi incroyable. Il vit ici à l’année une colonie de « Bottlenose Dolphin », une des populations de grands dauphins. Selon l’équipage on les aperçoit à peu près une fois par semaine seulement…Nous avions donc 1 chance sur 7 de les apercevoir! On peut les apercevoir au loin, mais le capitaine ne changera pas de cap pour se rapprocher d’eux. Mais si on a encore plus de chance, ils arrivent qu’ils viennent faire la course avec le bateau! Vous saurez un peu plus loin si nous avons eu la chance de les voir ou non.

colonie d'otarie au loin sur le rocher
On s’approche gentiment de la colonie d’otarie

Il y a aussi des manchots, des otaries, de nombreuses espèces de poissons, des kéas (perroquets des montagnes)…

La croisière avec Go Orange

La croisière commence tôt le matin et dure toute la journée. Le rendez-vous est à l’aube près du lac Manapouri. Nous avons assisté dans le bateau au lever du soleil, un moment assez magique. La traversée du lac Manapouri dure environ 45 minutes.

Ensuite, nous avons pris le bus (durée du trajet 1h) en passant sur l’unique route qui accède au fjord et donc par le col Wilmot Pass, où une vue incroyable sur tout le fjord nous attendait! Rien qu’en sillonnant cette route on se rend compte de la végétation luxuriante présente ici… Nous sommes seuls sur cette route et il pluviotte un peu! Le chauffeur du bus, notre guide, nous en dit un peu plus sur l’histoire du fjord, sur la faune et la flore. Nous faisons même quelques arrêts sur la route à des points emblématiques : Wilmot Pass et sa vue incroyable sur le fjord et un autre arrêt pour admirer une des jolies cascades du coin.

bus compagnie go orange
Le bus pour la journée

Le must de la journée …

Puis vient le meilleur moment de la journée : la croisière à travers le fjord. Une balade en bateau au milieu de cette incroyable nature, pendant 3h30… Un vrai bonheur pour nos yeux! Nous sommes assez peu nombreux dans le bateau, la capacité maximum est de 45 personnes. La météo en revanche est un peu mitigé ce jour-là, il fait gris mais pas tellement de pluie.

Il est possible de rester dans la partie abritée du bateau en cas de mauvais temps, mais la vue n’y est pas exceptionnelle! Personnellement, je ne pouvais pas rater une miette de ce spectacle. Impossible pour nous de rester à l’intérieur, bien couvert, nous sommes sortis et nous avons bien profité de ces magnifiques paysages et de la quiétude de ce lieu pendant tout le long de la croisière. Nous avons emprunté deux chemins différents à l’aller et au retour et en avons ainsi pris plein les yeux…

fjord doubtful sound
Mystérieux et imposant …

Quand nous sommes arrivés à l’embouchure, nous avons pu nous approcher d’un énorme rocher, où une colonie d’otarie faisait la sieste. Elles semblaient curieuses de nous voir et nous étions amusés de pouvoir les observer.

Se sentir si petit…

Le meilleur pour la fin ?

Concernant les dauphins, nous avions 1 chance sur 7 de les apercevoir! Comme nous avait dit le capitaine il se montre à peu près une fois par semaine donc pas très souvent et en général on peut les apercevoir quand on se rapproche de la mer. Sur le chemin du retour nous étions déçus d’apercevoir le petit port où nous allions amarrer le bateau et repartir, sans avoir vu ces fameux dauphins… Et soudain à 200 mètres du port, ils sont venus!! Ils étaient là, à danser à côté du bateau, à seulement quelques centimètres de nous. Nous pouvions même les entendre, ce fut un moment vraiment magique et surtout plein d’émotions!!

De retour au port nous quittons le bateau pour rejoindre le bus et emprunter la même route qu’à l’aller (1h). Puis nous avons à nouveau traversé le lac Manapouri (45min) avant de retrouver notre van Micky pour la nuit…

Conseils et Informations pratiques

  • Le meilleur moment pour le visiter : quand il a plu les jours d’avant, car il y a beaucoup de cascades éphémères…
  • Sur les bateaux il y a du thé et du café à disposition gratuitement et aussi des serviettes pour se sécher si jamais vous êtes trop mouillé. Le repas n’est pas inclus.
  • Il y a bien sûr beaucoup de Sandflies, alors il vaut mieux se couvrir et penser à se protéger pour éviter de se faire piquer quand tous les sens!
  • Il pleut 200 jours par an environ dans cette région, alors affaires chaudes et de pluies sont de rigueur
  • Vous avez la possibilité de passer une nuit dans le fjord, avec une excursion kayak inclus dans le tarif.
  • Le tarif plein est de 220$ par personne pour la journée (environ 130€), repas non inclus, mais grâce au site Bookme vous pouvez trouver des tarifs beaucoup moins cher. D’ailleurs ce site est génial pour trouver plein de tarif réduit sur toute sorte d’activités en Nouvelle-Zélande. Grâce à eux nous avons payé 356$ la journée au lieu de 440$.

Pour finir …

Je me souviens vraiment de ce sentiment particulier que nous avions ce jour-là. Nous avons pu mesurer notre chance d’être ici et à aucun moment nous n’avons regretté d’avoir choisi de faire cette croisière plutôt que celle Milford Sound qui est plus courte et où il y a beaucoup de touristes.

Pour ma part j’étais tellement absorbé par le paysage qu’il était impossible pour moi de rentrer à l’intérieur du bateau. Je voulais vraiment profiter de ce moment pleinement. Et le gros bonus de la journée ce fut quand même les dauphins! Ils sont finalement venus et pourtant on avait abandonné l’idée de les voir.

Certes le coup de cette journée est assez élevée, mais ce fut pour nous une journée incroyable. Doubtful Sound est probablement l’un des plus beaux endroits que j’aurai eu l’occasion de voir au cours de ma vie.

2 Comments

  1. Un joli reportage pour un très joli endroit. J’étais partie aussi en Nouvelle-Zélande, il y a quelques années… cela me rappelle de beaux souvenirs! Bonne continuation à vous!

Laisser un commentaire